Genou

Les principales réponses aux questions que vous vous posez face à votre intervention se trouvent résumées ici. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour des informations complémentaires.


Picture1Méniscectomie par arthroscopie :

L’arthroscopie consiste à introduire dans le genou un petit tube rigide relié à une caméra permettant
au chirurgien de visualiser le fragment méniscal abimé et de l’enlever à minima.
Cette intervention est peu invasive. Vous récupérerez habituellement très rapidement de ce type de
chirurgie.

Durée hospitalisation 1 jours
Revalidation Non
Traitement kiné Immediatement
Reprise de la conduite  2 à 4 semaines
Reprise de la marche Immediatement avec bequilles
Interruption de travail 2-4 semaines post-op
Consignes post-opératoires - ne pas changer le pansement
- les fils seront enlevés 2 semaines jours post-op
- revoir son orthopédiste à 2 sem post-op

 

Suture méniscale par arthroscopie :

Picture3Parfois, l’atteinte du ménisque est telle qu’une suture méniscale peut être proposée. Contrairement à la méniscectomie, cette intervention va nécessiter un repos de six semaines sans appui sur le membre opéré (parfois un appui léger sera autorisé). De même une flexion du genou à maximum 90° sera prescrite pour éviter un lâchage précoce de la suture.

La récupération est lente (environ six mois pour une reprise sportive de compétition) mais si le ménisque guéri (ce qui représente 2/3 des cas), vous aurez la chance d’avoir un genou dont l’amortisseur est encore présent dans son entièreté. Le genou risquera donc moins de se détériorer dans les décennies qui suivent l’intervention.
Concernant le post-op immédiat, hormis la décharge (non appui) et la flexion du genou maximale à 90°, veuillez vous référer au chapitre méniscectomie.

==> Lien pdf Arthroscopie du genou 

Plastie du ligament croisé antérieur :

L'intervention consiste à remplacer le ligament rompu par une greffe qui progressivement avec le temps (environ 9 mois) va se transformer en nouveau ligament.
La plupart des greffes sont prélevées sur le genou opéré (tendons ischio-jambier, tendon rotulien) La greffe sera placée dans le genou à l'aide d'une caméra selon la technique mini-invasive d'arthroscopie.

Durée hospitalisation 2 jours
Reprise des activités sportives 3-4 mois - sports dans l'axe
' 9 mois - sports à pivots
Traitement kiné A 1 semaines post-op
Reprise de la conduite 4 à 6 semaines
Reprise de la marche A 1 jour post opératoire avec béquilles
Interruption de travail  6 semaines post-op
Consignes post-opératoires - ne pas changer le pansement
- les fils seront enlevés 2 semaines jours post-op
- revoir son orthopédiste à 2 sem post-op ensuite
à 6 semaines


Picture4
Prothèse unicompartimentale du genou :

La prothèse unicompartimentale du genou (PUC) est une intervention qui consiste à remplacer l’unique compartiment usé du genou à savoir le compartiment interne. Cette chirurgie est indiquée si il y a disparition complète du cartilage dans la zone interne du genou, si le ligament croisé du genou est encore intact et que le genou présente une fonction presque normale (notamment les mouvements de flexion et d’extension).
Concernant le post-op immédiat et la durée d’hospitalisation, vous trouverez toutes les informations au chapitre suivant prothèse totale de genou.

Picture5Prothèse totale de genou :

Lorsque votre genou devient trop douloureux, que l’usure du cartilage est avérée dans les différents compartiments de votre genou et que les traitements conservateurs se soldent par un échecs, votre chirurgien va vous proposer la mise en place d’une prothèse totale de genou.
Cette intervention a pour objectif de remplacer les surfaces articulaires du tibia et du fémur par des pièces métalliques. Entre les deux implants fixés à l’os, un patin en polyethylène (plastique hautement résistant à l’usure) rétabli la surface de glissement.

Cette intervention donne d’excellents résultats entre 3 et 12 mois si les indications sont correctes et que vous avez bien compris qu’il ne s’agit pas d’un genou totalement remis à neuf. La littérature est très claire : seul 1 patient sur deux récupère un genou normal. Les autres sont contents dans l’ensemble car ils ont moins de douleurs qu’avant l’intervention mais continuent parfois à se plaindre de difficultés à la montée ou descente des escaliers, de gonflements à la sursollicitation et de manque de force pour se lever.

Durée hospitalisation 5 jours
Revalidation Oui si nécessaire
Traitement kiné Immediatement
Reprise de la conduite 4 semaines
Reprise de la marche  A 1 jour post opératoire
Interruption de travail 4 semaines et 3 mois
Consignes post-opératoires - ne pas changer le pansement
- les fils seront enlevés 2 semaines jours post-op
- revoir son orthopédiste à 2 sem post-op ensuite à 6 semaines
avec une RX
Remarques spécifiques 1. IMPORTANT Tout implant est susceptible de d'infecter par voie hématogène (par le sang) : en cas d'infection buccale, urinaire ou cutanée ,veuillez rapidement en faire part à votre médecin afin qu'il vous prescrive des antibiotiques adaptés.
2. Les sports autorisés après une prothèse sont la marche, la natation, le vélo, tennis en double
Les sports d'impacts risquent d'user prématurément les pièces prothétiques